Home > Master > Anthropologie > Personnalisé > 5ème - Panthéon > Master en Sciences historiques, philologiques et religieuses Spécialité « Religions, cultures et politiques dans l'Europe moderne et contemporaine » - 5ème - Panthéon - Paris

Master en Sciences historiques, philologiques et religieuses Spécialité « Religions, cultures et politiques dans l'Europe moderne et contemporaine » - Personnalisé

Contactez sans engagement EPHE - Ecole Pratique des Hautes Etudes

Pour envoyer, vous devez accepter la politique de confidentialité

Commentaire sur Master en Sciences historiques, philologiques et religieuses Spécialité « Religions, cultures et politiques dans l'Europe moderne et contemporaine » - Personnalisé - 5ème - Panthéon - Paris

  • Dirigé à
    Tournée vers des étudiants français et étrangers provenant des filières universitaires de langues et civilisations, de droit, de lettres, de philosophie, d'histoire et d'histoire de l'art, la spécialité offre enfin sur le plan pédagogique
  • Diplôme
    Master en Sciences historiques, philologiques et religieuses Spécialité « Religions, cultures et politiques dans l'Europe moderne et contemporaine »
  • Contenu
    Master en Sciences historiques, philologiques et religieuses Spécialité « Religions, cultures et politiques dans l'Europe moderne et contemporaine »

     Fortement interdisciplinaire, cette spécialité réunit des enseignements dispensés par des spécialistes de sciences des religions, des juristes, des historiens, des historiens de l'art et des spécialistes des aires culturelles. Elle se signale, en outre, par plusieurs traits :

        * Chronologiquement, la spécialité couvre les temps modernes ainsi que l'époque contemporaine jusqu'en 1914 - sans exclure toutefois des prolongements vers le reste du XXe siècle. Elle embrasse donc sans césure deux des périodes canoniques entre lesquelles se partage souvent en France l'étude du passé.

        * Géographiquement, la France, tout en étant considérée, ne se trouve pas placée au centre de l'attention. L'objet est plutôt l'Europe et, sans oublier des espaces tels que le monde germanique et l'Angleterre, ou une religion aussi répandue que le catholicisme, une attention particulière est portée aux « marges » » et aux pourtours : Portugal, Europe méditerranéenne, Russie, Empire ottoman. Ce déplacement du centre de gravité constitue l'un des caractères de la spécialité. Il permet de réserver une place importante à l'examen des transferts culturels. Il autorise aussi une démarche véritablement comparatiste et donc la construction, dans le cadre d'un enseignement prenant la forme de séminaires, d'objets qui n'existent que parce qu'on peut les appréhender, précisément, de manière comparée.

        * Thématiquement, la spécialité fait une place à des domaines peu, voire très peu représentés dans l'enseignement supérieur. Ces champs relèvent :
        . du religieux, où sont pris en compte des thèmes tels que le judaïsme moderne et contemporain, le christianisme orthodoxe, les courants ésotériques ou, encore, ces relais de l'influence européenne que furent les communautés chrétiennes du Proche-Orient ;
        . du culturel, avec la place faite aux études sur les idées scientifiques, sur l'érudition historique et philologique des XVIIe et XVIIIe siècles, sur les techniques et leur évolution, et enfin sur l'histoire de la médecine, et spécialement de la psychiatrie et de la psychanalyse ;
        . du politique, et l'on notera à cet égard la présence d'enseignements sur les idées politiques et théologico-politiques dans l'Europe de l'âge moderne, ou sur les doctrines stratégiques.

Autre formation en rapport avec Anthropologie

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez son utilisation. Voir plus  |