Home > Master > Histoire > Strasbourg > MASTER DES SCIENCES DE L’ANTIQUITE - Strasbourg - Bas-Rhin

MASTER DES SCIENCES DE L’ANTIQUITE

Contactez sans engagement Universite Marc Bloch - Strasbourg

Pour envoyer, vous devez accepter la politique de confidentialité

Commentaire sur MASTER DES SCIENCES DE L’ANTIQUITE - Présentiel - Strasbourg - Bas-Rhin

  • Objectifs
    La spécialité des “ Sciences de l’Antiquité et Archéologie du territoire ” de la mention “ Sciences historiques ” du Master “ Langages, cultures et société ” vise à former les étudiants à la recherche en histoire, en archéologie et en littératures des mondes anciens, ainsi qu\'en archéologie médiévale, en les sensibilisant à la pluridisciplinarité des “ Sciences de l’Antiquité ”.
  • Diplôme
    MASTER DES SCIENCES DE L’ANTIQUITE
  • Contenu
    MASTER DES SCIENCES DE L’ANTIQUITE

    Cette spécialité s’appuie sur l’offre de formation présentée par l’UFR des Sciences historiques de
    l’UMB (Strasbourg II)
    et par le domaine Lettres, langues et sciences humaines de l’UHA
    (Mulhouse) dans le cadre de l’accord de cohabilitation qui unit ces deux universités, et sur celle
    des deux universités partenaires de Fribourg-en-Brisgau (Allemagne) et de Bâle (Suisse). Ce
    master est adossé à une équipe de recherche, l\'UMR 7044 (Recherches sur les civilisations de
    l\'Antiquité).

    La spécialité comporte cinq parcours :
    1. “ Archéologie des mondes anciens ” (discipline principale : archéologie)
    2. “ Histoire ancienne ” (discipline principale : histoire)
    3. “ Littérature et histoire anciennes ” (disciplines principales : lettres classiques et histoire)
    4. “ Master trinational bilingue des Sciences de l’Antiquité ” (disciplines : archéologie, histoire
    et/ou philologie classique)
    5. “ Archéologie du territoire ” (disciplines principales : archéologie et géographie)

    Les parcours
    Les parcours 1 à 4 se répartissent selon deux options d’études :

    1) “ Sciences de l’Antiquité ” à l’UMB et à l’UHA :
    Dans le cadre d’une cohabilitation entre l’UMB et l’UHA, les étudiants inscrits en Master dans
    l’une de ces deux universités ont la possibilité de suivre des parcours combinant au moins
    deux des trois champs disciplinaires qui composent les “ Sciences de l’Antiquité ”, à savoir :
    archéologie (à l’UMB), histoire ancienne (à l’UMB et à l’UHA) et lettres classiques /
    philologie (à l’UHA).
    La commune architecture des parcours entre l’UMB et l’UHA ainsi que
    la mutualisation des enseignements permettent aux étudiants de chacune des deux universités
    de compléter leur parcours par des enseignements équivalents fournis par l’autre université.
    Chaque étudiant inscrit dans la spécialité “ Sciences de l’Antiquité ” choisit au départ son
    champ disciplinaire principal (archéologie, histoire ou lettres classiques) qui détermine le sujet
    ou le thème de son mémoire (UE 5) ainsi que le choix des enseignements dans trois
    fondements disciplinaires (UE 1), et éventuellement aussi celui des langages fondamentaux
    (UE 3) et des (ou de certaines) options (UE 4) : ce champ disciplinaire ainsi défini est appelé
    “filière principale”. À côté des enseignements fondamentaux en rapport avec sa “filière
    principale” (UE 1), chaque étudiant devra choisir des enseignements fondamentaux dans l’une
    des deux autres disciplines enseignées dans le cadre de l’UMB et de l’UHA (UE 2) : ces
    enseignements fondamentaux sont dits “hors filière”.

    2) “ Master trinational bilingue des Sciences de l’Antiquité ” dans le cadre du CBR :

    La spécialité des “ Sciences de l’Antiquité ” est conçue pour s’adapter et s’intégrer au projet de
    “ Master trinational des Sciences de l’Antiquité ” proposé par la commission du “ Collegium
    Beatus Rhenanus ”, et dont il est partie prenante en tant que parcours spécifique (voir cidessous).
    Une convention de partenariat en vue de l’habilitation de ce diplôme devra être
    négociée et signée entre les universités suivantes : Université Marc Bloch de Strasbourg,
    Université de HauteAlsace de Mulhouse, Université de FribourgenBrisgau (Allemagne) et Université de Bâle (Suisse).

    3) "Archéologie du territoire" :
    Pour ce qui concerne le parcours 5 (“ Archéologie du territoire ”), le projet proposé forme le
    cadre pédagogique approprié pour une formation conjointe d’étudiants archéologues et
    d’étudiants géographes, à travers une mutualisation de certains enseignements et la mise en
    commun des stages pratiques .

    Le parcours s’adresse aux étudiants intéressés par différentes aires chrono-culturelles du bassin
    méditerranéen et d’Europe tempérée. La formation bénéficie des liens de collaboration avec les
    autres universités du Grand-Est (Dijon, Besançon), et des accords scientifiques passés entre
    l’UMR 7044 et différentes institutions : INRAP et Centre archéologique européen de Bibracte.

    Compétences et connaissances recommandées pour l’admission en master :
    Niveau M 1 : Connaissances solides dans au moins un des trois domaines disciplinaires
    (histoire, archéologie ou lettres classiques).
    Niveau M 2 : Connaissances approfondies dans le domaine disciplinaire principal, et
    connaissances générales dans le ou les domaines disciplinaires complémentaires ; définition et
    première élaboration d\'un projet de recherche qui déterminera le futur mémoire de recherche.

Autre formation en rapport avec Histoire

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez son utilisation. Voir plus  |