Home > Master > Communication > 13ème - Gobelins > Mastère : Dispositifs et techniques de communications - 13ème - Gobelins - Paris

Mastère : Dispositifs et techniques de communications

Contactez sans engagement TELECOM ParisTech

Pour envoyer, vous devez accepter la politique de confidentialité

Commentaire sur Mastère : Dispositifs et techniques de communications - Présentiel - 13ème - Gobelins - Paris

  • Objectifs
    Le Mastère spécialisé DTC s'adresse aux personnes désireuses de comprendre les mécanismes fondamentaux des télécommunications : Quels sont les meilleurs systèmes et dispositifs disponibles pour émettre, transmettre et recevoir un signal ? Quelles techniques de traitement de ce signal permettent d’optimiser les opérations précédentes ? Comment intégrer ces techniques dans des architectures matérielles fiables et économes ? L’exigence technologique et la pression économique ont entraîné les systèmes de télécommunications vers le développement et l’utilisation des techniques les plus avancées pour leur conception, leur fonctionnement et leur maintenance. Centrés sur une finalité commune, celle du transport et du traitement de l’information, ces systèmes se déclinent sous de nombreuses formes plus ou moins proches de l’utilisateur final. Le transport de données a pris la place principale dans ce paysage dont la face visible est le développement de l’Internet et du haut débit mais auquel il faut rajouter les réseaux d’entreprise dédiés, les futurs réseaux de sauvegarde de bases de données, etc.
  • Dirigé à
    Diplômes français ou étrangers : - niveau Bac+5 ou - niveau Bac+4 et au moins 3 a
  • Diplôme
    Mastère : Dispositifs et techniques de communications
  • Contenu
    Les enseignements présentés ci-dessous sont regroupés entre
    eux afin de former les cinq parcours décrits précédemment. Une
    base commune permet à l’ensemble des étudiants de posséder
    un socle multidisciplinaire et de se spécialiser vers l’un des
    profils.
    Modulations numériques (30 heures)
    Ce cours a pour objectif de donner un aperçu complet des
    techniques de bases des modulations numériques utilisées dans
    les systèmes actuels (GSM, ADSL, WiFi). Après une étude de la
    modélisation des canaux de propagation, le cours se concentre
    sur les techniques d'émission et de réception adaptées à
    différents canaux logiques : canal gaussien, canal de Rayleigh et
    canal sélectif en fréquence.
    Communications optiques (30 heures)
    Ce cours introduit les constituants et les fonctions intervenant
    dans un système optique à travers l'exemple d'une transmission
    optique à très haut débit. On étudie les fonctions (et les
    composants associés) d'émission (lasers), de modulation
    d'amplification, de photo réception, de multiplexage ainsi que
    les propriétés du canal optique (fibres optiques: guidage,
    atténuation, dispersion).
    Communications radiofréquence (30 heures)
    Ce cours permet d'acquérir les techniques et notions de base
    indispensables à la réalisation de support de propagation,
    d'antennes, et de circuits dans le domaine des communications
    sans fil (UMTS, Bluetooth, WiFi, WiMaX, LMDS, internet, etc.) et
    des communications spatiales (satellites, sondes spatiales,
    radars).
    Théories et architectures du calcul matériel (30 heures)
    Ce cours, dédié au traitement matériel de l'information, est
    organisé autour des thèmes principaux que sont : la
    représentation de l'information, les algorithmes et les
    architectures pour les opérations fondamentales du traitement
    du signal, les métriques de comparaison, les techniques
    d'allocation temporelle des ressources matérielles et les
    principes algorithmiques régissant leur optimisation.
    Théorie de l'information et de la communication (30 heures)
    Ce cours présente les résultats principaux de la théorie de
    l'information et du codage tels qu'ils apparaissent aujourd'hui
    en se limitant principalement à deux aspects: le codage de
    source et le codage de canal. Les bases de la théorie du codage
    sont traitées, jusqu'aux théorèmes de Shannon. Les aspects
    plus pratiques du codage de source ou de canal sont traités par
    ailleurs.
    Systèmes de communications (30 heures)
    Ce cours est basé sur la mise en oeuvre matérielle des dispositifs
    et des signaux réels des systèmes de communication filaire
    (ADSL, etc.), optique (WDM, haut débit, etc.) et radiofréquence
    (GSM, WiFi, WiMAX, etc.). On y étudie : les performances des
    antennes, des duplexeurs émission&réception et des
    amplificateurs utilisés dans les systèmes de communications
    radiofréquences ; les méthodes de codage de l'information et
    les formats de modulation des signaux ainsi que leur mesure
    dans le domaine spectral.
    Codage correcteur d'erreurs et performances de systèmes
    codés (30 heures)
    Ce cours constitue une base solide en théorie des
    communications. On y étudie les bases et l'état de l'art en ce qui
    concerne la théorie du codage correcteur d'erreurs. On insiste
    surtout sur les algorithmes de décodage "hard" (à décisions
    fermes), par opposition au décodage "soft" (à décisions douces)
    qui sont vues dans d’autres modules du cursus.
    Base de l'électronique radiofréquence (30 heures)
    L'objectif de ce cours est de présenter les concepts, les
    architectures et les composants de base pour le frontal
    d'émission réception RF. Les fonctions analogiques
    indispensables sont identifiées et étudiées en détail : filtrage,
    amplification, synthèse de fréquence et conversion A/N et N/A.
    A l'issue de cet enseignement, l'étudiant connaît les principaux
    blocs de l'électronique RF, leur mode de fonctionnement, leurs
    principales limitations (distorsion, bruit) et leurs impacts sur les
    performances sur une chaîne RF.
    Architectures programmables et langages de description de
    matériel (30 heures)
    Ce cours est dédié à la conception de systèmes électroniques
    numériques programmables. Il est organisée autour des thèmes
    suivants : Les langages de description de matériel, les
    architectures des systèmes électroniques et de circuits intégrés
    programmables de type "FPGA", le développement d'un
    système électronique à base d'un microprocesseur et d'un
    FPGA. Le cours permet d’acquérir les connaissances minimales
    pour développer un système électronique basé sur l'emploi d'un
    microprocesseur et d'un circuit intégré FPGA.
    Systèmes radio (60 heures)
    Ce cours permet à l'étudiant d'acquérir les connaissances
    théoriques pour la conception des dispositifs radiofréquences :
    les antennes, les amplificateurs (LNA, PA), les filtres, les
    mélangeurs et les oscillateurs. On y étudie la modélisation du
    canal de propagation radioélectrique, puis les circuits de
    traitement de signaux analogiques ; en général des signaux
    hautes fréquences (1-110 GHz) modulés (modulation type ASK,
    PSK, FSK, nQAM, etc.
    Principe et architecture des réseaux IP (60 heures)
    On étudie dans ce cours les protocoles et les principes
    fondamentaux des réseaux de données utilisant la technologie
    IP. Et principalement ceux au dessus de la couche réseau. Ce
    cours analyse en outre les principaux mécanismes mis en oeuvre
    dans les réseaux de données IP, et dans le déploiement de
    services de communications à partir de ces réseaux. Une part
    importante du cours est dédiée aux Travaux pratiques.
    Systèmes optiques (60 heures)
    Ce cours vise à apporter les connaissances et les méthodes
    nécessaires pour : spécifier, dimensionner, concevoir,
    implémenter et utiliser un système optique ; maîtriser les
    principes des communications optiques ; comprendre le
    fonctionnement et estimer les performances des dispositifs et
    fonctions optoélectroniques ; évaluer l'apport des technologies
    photoniques émergentes dans les futures générations de
    systèmes et de réseaux optiques.
    Fonctions optiques et nanotechnologiques (60 heures)
    Ce cours aborde l'état de l'art et les aspects les plus novateurs
    de l'optique et de l'optoélectronique. Il permet aux étudiants
    d'évaluer les techniques émergentes les plus marquantes du
    champ d'application des dispositifs et des systèmes optiques.
    On y retrouve les fonctions de traitement tout optique du signal
    aussi bien que les avancées de la cryptographie quantique.
    L'apport spécifique des nanotechnologies aux composants
    optoélectroniques est approfondi.

Autre formation en rapport avec Communication

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez son utilisation. Voir plus  |